Informations pratiques

Pour être conducteur de taxi, il est nécessaire de réussir un examen professionnel à l'issue duquel la préfecture remet au candidat un certificat d'aptitude à la conduite des taxis. Mon chauffeur de taxi est donc titulaire d'une carte professionnelle délivrée par la Préfecture. Cette carte professionnelle est apposée sur le pare-brise et doit être visible de l’extérieur. Elle mentionne l’identité de mon chauffeur que je peux contrôler librement, tout comme les Forces de l’Ordre.

Mon Taxi est équipé d'un dispositif extérieur lumineux portant la mention « taxi » et l'indication de la commune de rattachement. Cet équipement est installé par des installateurs agréés par l’Etat après vérification des autorisations de mon Taxi. Je suis donc certain de prendre un véhicule officiellement reconnu pour me transporter de façon sécurisée. Je peux contrôler que mon taxi appartient bien à ma commune. Il est également équipé de lampe dont la couleur varie en fonction du tarif ; les forces de l’ordre peuvent donc vérifier en croisant mon taxi dans la rue que je paie le tarif réglementaire.

Le taximètre de mon Taxi est pourvu d'une vignette de couleur verte, sur laquelle apparaît le millésime de l'année ainsi que le mois de fin de validité. Toute l'installation est plombée et fait l'objet d'un contrôle technique annuel. Lors de ces contrôles, les installateurs agréés apposent une vignette de couleur rouge, si le véhicule n'est pas autorisé à transporter des clients. Chaque opération effectuée sur l'installation taximètre - lumineux fait l'objet d'une consignation sur un carnet de métrologie qui se trouve en permanence dans le véhicule. Il peut être consulté par les forces de Gendarmerie et de Police.

En choisissant un véhicule équipé Taxi, je voyage sereinement car le tarif que je vais payer est public. Il est fixé chaque année par arrêté préfectoral et est consultable à tout moment sur le site internet de la Préfecture de mon lieu de résidence. Il est également affiché à l'intérieur de mon taxi sur la vitre arrière. Je peux donc aisément estimer par avance le coût de mon trajet en calculant le kilométrage de mon trajet par le prix kilométrique des taxis de mon département. Rien de plus simple et facile ! En tant que consommateur, je suis sûr de payer le même tarif que mes concitoyens, et non un prix aléatoire fixé selon le bon vouloir d’une société privée.

Les taxis sont stationnés par défaut dans les stations de taxi des gares de ma ville. Ils font partie de la politique de transport de ma ville et sont mis à ma disposition et à celle du public aux abords des gares. Lorsque je prends donc le taxi à la gare, il n’y a pas de coût de prise en charge. En revanche si je commande un taxi à une adresse spécifique, je demande au taxi de se déplacer depuis son port d’attache jusqu’à moi. Dans ce cas, je suis redevable de la distance qu’il a parcourue pour venir me servir. C’est ce que l’on appelle le montant d’approche. Pour cette raison, j’ai tout intérêt à toujours commander un taxi de la commune où je me trouve pour avoir le montant d’approche le plus faible !